- Et l’humanité créa l’imposteur à son image

,  par Hervé BERNARD dit RVB

« L’imposteur est aujourd’hui dans nos sociétés comme un poisson dans l’eau : faire prévaloir la forme sur le fond, valoriser les moyens plutôt que les fins, se fier à l’apparence et à la réputation plutôt qu’au travail et à la probité, préférer l’audience au mérite, opter pour le pragmatisme avantageux plutôt que pour le courage de la vérité, choisir l’opportunisme de l’opinion plutôt que tenir bon sur les valeurs, pratiquer l’art de l’illusion plutôt que s’émanciper par la pensée critique, s’abandonner aux fausses sécurités des procédures plutôt que se risquer à l’amour et à la création. »

Écouter

1 L’imposteur comme miroir et reflet de la norme.
L’audimat comme image de la société de marché basée sur la quantité, les effets produits (like, nombre de visites...) au dépend de la pertinence. L’audimat est une image prise pour du réel. Il joue le rôle du cheval de Troie de la société de marché dans un secteur où, la marchandisation était absente. Il a transformé la Culture en temple des marchands à tel point que le travail des artistes n’est plus de penser, de créer mais de vendre leur production et de produire des clics.

2 La fabrique de l’imposteur comme image de la société de marchandisation
La dévotion de Tartuffe est un exemple d’imposteur à l’image d’une société ou la religion est prédominante dans la gestion du pouvoir. Tartuffe est la marque, au sens marketing, de l’imposteur dans une société où le religieux est prédominant tout comme nos politiciens, les Tartuffe d’aujourd’hui sont la marque d’une société où l’argent prédomine.

La marchandisation, une image ou un miroir de la société de l’imposture. Dans cette société, la bulle spéculative apparaît dans tous les domaines, son apogée étant la conquête du monde de l’art. Cette marchandisation a transformé ce monde en un monde où la tâche ultime de l’artiste consiste à vendre des apparences en donnant la prééminence à la popularité.

Hors l’artiste interroge, il ne peut donc se confronter à la popularité.

Voir aussi :
- La norme est une image