- Écrire avec les yeux est mon métier V3

- Écrire avec les yeux est mon métier V3

, par Hervé BERNARD dit RVB

Mon parcours est construit sur deux axes qui s’interpénètrent et se structurent.

Le premier concerne mon activité de plasticien : photos, vidéos, films (avec ou sans drone), et sculptures. Le (...)

Lire la suite

- Mire de Foucault : petite mise au point

- Mire de Foucault : petite mise au point

, par Hervé BERNARD dit RVB

À l’heure où le séisme du tout numérique a définitivement bousculé, voire peut être même éradiqué, notre savoir-faire argentique, « l’impression » des calages optiques est devenue une pratique en voie de (...)
Lire la suite

- Phatique et redondance

- Phatique et redondance

, par Hervé BERNARD dit RVB

La fonction phatique du langage
1 Comment s’articule ce ’’là’’ là, présent sur l’image ? A-t-il une fonction phatique, redondante ou est-il réellement nécessaire ?
2 L’articulation de ce fameux lien (...)
Lire la suite

- L'image, une illusion de réel V2

- L’image, une illusion de réel V2

, par Hervé BERNARD dit RVB

Est-ce avec la photographie, le cinéma à moins que cela ne soit tout simplement avec l’invention de l’image ?

Si cette dernière question la bonne, on peut alors affirmer que cette assertion : «  (...)

Lire la suite

- Des mots, des images et du corps

- Des mots, des images et du corps

, par Hervé BERNARD dit RVB

Les mots et les images « Ce qui m’a fait tomber dans ce métier, c’est de réaliser à quel point le cinéma est un art verbal, explique-t-elle. Dès qu’une première idée émerge, il faut convaincre une (...)
Lire la suite

- Spectateur-acteur

, par Hervé BERNARD dit RVB

« “Une chose a prononcé Elohim, j’en ai entendu deux.”, écrit David dans un psaume. Celui qui lit ou qui écoute n’est pas un récipient vide à remplir, mais un multiplicateur de ce qu’il reçoit. Il ajoute (...)
Lire la suite

- Illusion et désillusion

, par Hervé BERNARD dit RVB

« J’aime le mot illusion du latin in ludere, entrer dans le jeu. On y entre volontairement, en spectateur de l’adresse de ceux qui nous émerveillent. Différente de l’escroquerie qui embobine en (...)
Lire la suite