- En ligne droite ! L’axe Concorde - Carrousel

,  par Hervé BERNARD dit RVB

1 Histoire

La ligne est droite et aérienne. Mais elle a été inscrite dans le sol qui relie la maison des rois au soleil couchant dans le ciel de Paris. On pourrait penser que cette ligne est le résultat d’un geste mental abstrait ou d’un désir de voyage. C’est un geste lié au pouvoir et à la volonté d’aller vite, vers les plaisirs, ceux de la chasse et d’autres peut-être aussi.

Déjà les Capétiens allaient à la chasse, du Louvre à Saint-Germain-en-Laye, en ligne droite, une ligne rêvée et idéale qu’Henri IV traça et inscrivit dans la chair de la terre, faisant ainsi du rêve le vecteur même de la transformation du paysage.

Affirmation du pouvoir royal, cette ligne est devenue le lien qui unit Paris aux Parisiens comme aux visiteurs étrangers. Symbole aux ramifications multiples, la simplicité de son tracé se double de la complexité des fonctions des bâtiments qui la jalonnent ou la bordent aujourd’hui.

Point de départ de la ligne, le jardin des Tuileries, pensé tel qu’il est aujourd’hui par Le Nôtre, a vu s’estomper sa fonction royale et se déployer une fonction nouvelle à la fois populaire, touristique et ludique.

Suite du texte de Jean-Louis Poitevin

Hommage à Charles Perrault / Tribute to Charles Perrault

Hommage à Charles Perrault

The Keeper

The Eiffel Tower by night

Petit marché et industrie de la copie / Small market and the copy industry

Le Jardin des Tuileries

Le Carousel du Louvre depuis la pyramide par Hervé Bernard

Le Jardin des Tuileries, un jardin dans la ville par Hervé Bernard

Le Jardin des Tuileries, photographie 2011