- Focale, argentique-numérique : quelles différences ?Le numérique, comment ça marche (6)

,  par Hervé BERNARD dit RVB

A proprement parler, il n’existe pas de différence entre une focale argentique et une focale numérique car dans ces deux mondes, la focale standard se calcule de la même manière. Elle correspond à la diagonale de la surface sensible que celle-ci soit analogique ou électronique ne change rien. En effet, c’est un principe d’optique.

Cette confusion provient du fait que des constructeurs de reflex utilisent des capteurs d’un format inférieur au 24x36, ils indiquent donc logiquement un coefficient multiplicateur pour permettre le calcul de la focale de leur gamme par rapport à la focale d’optique 24x36 qui est la focale de référence.

Cependant, s’il n’existe pas de différence sur le principe de calcul des focales, il existe cependant des différences dans la conception. En effet, en raison de la structure des capteurs, les faisceaux lumineux doivent être encore plus perpendiculaire par rapport à la surface sensible que dans le cas d’une pellicule. De fait, à cause des bords du puit de chaque pixel, les rayons obliques perdent de leur efficacité dans les zones où ils sont frappés en oblique. D’où l’ajout de lentille au-dessus de chacun des puits afin d’augmenter leur efficacité et ainsi réduire les problèmes de vignettage.

© Texte et illustration Hervé Bernard 2009

Voir aussi, sur ce blog, le terme focale dans le dictionnaire de la photo numérique.

- Argentique-numérique : quelle(s) différence(s) V2 ?

- Ne confondons pas échantillonnage et marchandage ! (1)