- La vision pensée par la Chine

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Regard solaire
©Hervé Bernard 2020

« La peinture chinoise est fondée sur un apparent paradoxe : elle obéit humblement aux lois du réel, dans toutes les manifestations de la vie visible et invisible, et dans le même temps, elle vise d’emblée la Vision. Il n’y a en fait pas de contradiction. Car le véritable réel et ne se limite pas à l’aspect chatoyant de l’extérieur, il est vision. Celle-ci ne relève aucunement du rêve ou d’un fantasme de peintre, elle résulte de la grande transformation universelle mue par le souffle-esprit. Etant mue par le souffle-esprit, elle ne peut-être captée par l’homme qu’avec le regard de l’esprit, ce que les Anciens appelaient le troisième œil ou l’œil de Sapience. Comment posséder cet œil ? Il n’y a pas d’autre voie que celle fixée par les maîtres Chan, c’est-à-dire les quatre étapes du voir :
- voir ;
- ne plus voir ;
- s’abîmer à l’intérieur du non-voir ;
- revoir.

Cadré
©Hervé Bernard 2020

Eh bien, lorsqu’on re-voit, on ne voit plus les choses en dehors de soi ; elles sont parties intégrantes de soi, en sorte que le tableau qui résulte de ce re-voir n’est plus la projection sans faille de cette intériorité fécondée et transfigurée. Il faut donc atteindre la Vision. Tu t’accroches encore trop au x choses. Tu te cramponnes à elles. Or, les choses vivantes ne sont jamais fixes, isolées. Elles sont prises dans l’universelle transformation organique. Le temps de peindre, elles continuent à vivre, tout comme toi-même tu continues à vivre. En peignant, entre dans ton temps et entre dans leurs temps, jusqu’à ce que ton temps et leur temps se confondent. Sois patient et travaille avec toute la lenteur voulue. »1

- Peinture chinoise vs peinture occidentale

- Fabriquées à Taiwan

- Les origines du paysage

Achetez le livre

  • 47.50 € TTC Le livre (France metropolitaine)
  • 45.02 € TTC + 6.98 € de frais de port pour le livre (Suisse et CEE)