- Le mot est image (6)L’ascension de Solutré à la Pentecôte, tout un programme

,  par Hervé BERNARD dit RVB

De ce rituel mitterrandien, nous ne pouvons que pointer les références religieuses. Les journalistes, les biographes de François Mitterrand et derrière eux tous les français parlent d’une ascension, pour mémoire, jour où le Christ quitte la terre et rejoint Dieu le Père. Rituel mitterandien qui a lieu le jour de la Pentecôte, toujours pour mémoire, jour où l’Esprit Saint descend sur les apôtres, c’est-à-dire, jour où ils reçoivent le don des langues afin de prêcher la Bonne Parole urbi et orbi. Ces deux associations sont déjà, en soit, tout un programme.

Nous ajouterons à cela que peu de politicien français ont vu, à ce point, leurs compagnons affublés du titre de disciples et qu’aucun d’entre eux n’a poussé le rituel aussi loin. Même Charles de Gaule qui pourtant avait un sens du rituel n’a vu ses compagnons affublés de ce titre. Ces éléments sont quand même étonnant pour un président qui se prétendait agnostique et qui s’est vu affublé du surnom de dieu. En effet, si l’on résume les derniers épisodes de ce rituel on obtient :

« Et dieu, le jour de la Pentecôte, accompagné de ses disciples, entreprit l’Ascension de la roche de Solutré afin de leur prêcher la Bonne Parole. Ce rituel intronisé en d’autres temps, il l’entreprit pendant tout le temps de son règne. »

© Hervé Bernard 2009