- Peter Knapp l’inventeur des PO(E)M ?Extrait du livre Peter Knapp, de Ante Glibota, Annie Le Brun, Pierre Restany et André Heiz, éditions Paris Art Center

,  par Hervé BERNARD dit RVB

« La Photo programmée
C’est en 1964, lorsque j’ai été invité à exposer mes peintures de drapeaux à l’exposition de Lausanne, que j’ai mis sérieusement ma peinture en doute car elle me semblait dépassée, figée, traditionnelle, et très « objet ». C’est le temps de la contestation qui planait et c’est à cette époque que j’ai commencé à travailler de plus en plus en photo. J’appelais cette démarche la photo « programmée » que l’on classerait aujourd’hui dans l’art conceptuel [ou dans les petits objet multimédias, selon leur sujet]. Mon idée était de photographier un drapeau suisse dans le vent en 36 prises de vue et en trois minutes, puis, une projection des diapositives des 36 vues en 3 minutes également. Depuis, cette date, j’ai pris goût pour les projections à un point tel que j’ai cessé de peindre.(...) »