- En guise d'éditorial II - commentaires