2014, Photo de la semaine 29

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Clélia

« Les oiseaux étaient bien à Clélia ; celle-ci paraît à sa fenêtre, et c’est le début d’une idylle entre les deux jeunes gens à la fois si près l’un de l’autre et séparés par des obstacles matériels que surmonte l’ingéniosité de leur amour.Fabrice est tout à son bonheur, avec quels transport il eut refusé la liberté, si on la lui avait offerte en cet instant ! Ainsi la Sanseverina, qui a élaboré un plan d’évasion, se heurte à cet obstacle imprévu : Pour rien au monde Fabrice ne voudrait quitter cette prison illuminée par la présence de Clélia. Il faudra, pour le décider, que la jeune fille joigne ses instances à celles de la duchesse, et, trahissant son père, prenne une part active à l’évasion. »