- Dali et Raymond Roussel

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Où l’on parle beaucoup de Salvador Dali, énormément des champignons hallucinogènes (et inversement) qui poussent dans une île dont on ne sait si elle est terrienne ou située sur la planète dalinienne. Quant à Raymond Roussel, il est un peu oublié dans l’histoire.

Où l’on voit Dali, ou plutôt, entend Dali singer les commentateurs de la conquête spatiale émettant des hypothèses sur la composition du paysage photographié et filmé depuis l’espace dalinien pareil à ces commentateurs de la conquête de la lune ou du football,... ne sachant pas de quoi ils parlent. Ce qui n’était probablement pas le cas de Dali, qui, en matière de connaissances daliniennes était un expert de tout premier ordre pour avoir certainement appliqué au pied de la lettre un adage des sophistes grecs : « Connais-toi toi-même. » et dans ce domaine, il en connaissait un rayon !

Quant aux champignons hallucinogènes, on ne saura probablement jamais si il fut un affabulateur ou un spécialiste en la matière.