- Le point de vue d’une fourmi sur le dessin

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Portrait du peintre Mir-Mosavver
page de manuscrit, peinture, attribution incertaine ; Le Chant du monde, catalogue de L’Art de l’Iran Safavide 1501-1736

« Une petite fourmi vit une plume décrivant sur un morceau de papier, et raconta ce mystèe à une autre fourmi.
Disant ‘’Cette plume fait de magnifiques dessins comme du basilic et des parterres de lys et de roses.’’
L’autre fourmi dit : ‘’Cet artiste est le doigt, et cette plume, en réalité, n’est rien de plus que l’outil et le signe’’
Une troisième fourmi déclara ; ‘’C’est l’œuvre du bras, c’est grâce à sa force que le mince doigt a dessiné.’’
La discussion continua de la sorte jusqu’à ce qu’un chef des fourmis, qui était assez sage.
Dit : ‘’Ne considérez pas cet exploit comme provenant de la forme matérielle, qui devient in inconsciente dans le sommeil et la mort.
‘’La forme est comme un vêtement ou une canne ; les formes corporelles ne se meuvent qu’au moyen de l’intelligence et de l’esprit.’’ »1

- L’image pour arrêter le temps, À propos de l’image occidentale et de la miniature perse