- La vision du chat

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Le chat ne distingue presque pas le rouge du vert, comme un daltonien. Il distingue mal les couleurs parce que la rétine de son œil est composé d’un faible nombre de cônes. Son excellente vision nocturne s’explique par la grande quantité de bâtonnets présent dans sa rétine. Tout comme celui du chien, il possède un tapetum lucidum, une sorte de miroir réfléchissant qui retient la lumière

Le chat a une excellente vision en relief bien qu’il ne voit net qu’entre dix et soixante-quinze centimètres. Au-delà, de nombreux détails lui échappent, il est complètement myope. Cependant, cette excellence s’étend dans un champ compris entre 90 et 130°. Elle est deux fois supérieure à celle du chien. Son champ visuel de 200° est supérieur à celui de l’homme tout comme sa vision du du mouvement.