- Du réel et du virtuel

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Existe-t-il une différence entre une personne qui fait semblant de skier en restant immobile dans son jardin et celle qui sur la Wii exécute les mêmes gestes ?

La première parcourt une piste de ski imaginaire ou une piste qu’elle connaît par cœur et donc dans ce cas, la parcourt de mémoire, tandis que la seconde est assistée par un écran de télévision. Laquelle est dans un monde virtuel ? Laquelle déraisonne le plus ?

La première fait appel à son imagination et/ou à ses souvenirs et (re)vit la joie ou les peurs d’une descente connue ou imaginée à partir de ses souvenirs mais, elle sait qu’elle est entrain de revivre un événement qui lui est cher voire dans créer un autre.

La seconde prétend s’entraîner, se préparer à la prochaine saison de ski. Est-ce possible ? Est-ce lucide ? Ce possible est d’autant peu probable qu’il n’y a aucune contrainte physique, aucun retour de force dans la Wii. Personnellement, je crois que je préfère celui qui a recours à son imagination, au moins il fait travailler un muscle : le cerveau.