- Enjeux politiques d’un marché en déliquescence

,  par Hervé BERNARD dit RVB

À propos d’une couverture de Politis : questions sur la photographie

Publié le 3 janvier 2011 par Olivier Aubert

Avec la fin des grandes agences de photographies de presse - rachetées et revendues par des magnats des médias puis par des fonds de pension - et la disparition de la rémunération des piges en salaire pour les photographes, la presse, grande consommatrice d’images et grande habituée des coupes budgétaires, garnit désormais en grande partie ses pages de photographies issues de banques d’images créées à l’origine pour le marché publicitaire. Ce télescopage entre la photographie de presse et la photographie de pub serait risible, s’il ne passait inaperçu et ne façonnait le regard du lecteur-consommateur...

La suite