- Répétition, imitation, ressemblance

,  par Hervé BERNARD dit RVB

« La perfection n’est approchable que par la répétition. » Graham Greene est-il entrain de nous suggérer que la répétition serait une forme d’imitation, du même ordre que celle invoquée par Ernest Renan ? Cette perfection là serait-elle d’ordre divin ? Son propos irait donc bien au-delà de la perfection artistique pour aborder une perfection de vie, celle qui permettrait d’aborder le Paradis.

Cette perfection là, celle de la répétition-imitation, serait donc différente de celle de la ressemblance car si la ressemblance existe, elle est involontaire. Si A et B se ressemblent, ce n’ai pas un choix délibéré. D’autre part, cette ressemblance est constatée par un tiers tandis que si A imite B, d’une part, c’est le choix de A et ni A ni B n’ont besoin d’un tiers pour constater cette imitation.

Constater une imitation ne nécessite pas un tiers tandis que constater une ressemblance nécessiterait un tiers. Répétition et imitation serait de l’ordre du choix plus ou moins volontaire tandis que ressembler serait involontaire.