- Cinéma et son

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Selon Jean Rouch « Le cinéma direct est un cinéma de parole. S’il est inaudible, il ne sert à rien. » cependant, cette assertion est tout autant valable pour le cinéma de fiction. Plus largement, un dialogue inintelligible, que ce soit au cinéma ou au théâtre annihile l’intérêt du spectacle à moins que cela ne soit volontaire.