- Pouvoir et action (3)

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Le peintre Edgar Degas se serait ainsi confié à Stéphane Mallarmé :

« Quel métier ! Criait-il, j’ai perdu toute ma journée sur un sacré sonnet sans avancer d’un pas... Et cependant, ce ne sont pas les idées qui me manquent... J’en suis plein... J’en ai trop... » Et Mallarmé de répondre :

« Mais, Degas, ce n’est point avec des idées que l’on fait des vers... C’est avec des mots. »1