- Fidélité à la couleur certes, mais à quelle couleur ?Mardi 13 janvier 2009
Intergraphic, Palais des Congrès, Porte de Maillit, Paris

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Comment retranscrire le travail d’un créateur d’image dans l’espace couleur d’un support de diffusion ? En fait nous verrons que le photograveur et le créateur utilisent les mêmes outils mais différemment et, finalement, quelque soit le choix du créateur, ce choix comportera des couleurs irreproductibles dans d’autres espaces.
Au photograveur d’assumer sa part de la création donc.

Fidélité à la couleur certes, mais à quelle couleur ?

Grâce à la couleur, au contraste, à la teinte et à la saturation, certaines photos ont différentes interprétations, interprétations appelées dans le labo argentique : un tirage. La bonne interprétation d’une photo ne peut être que celle d’un tirage spécifique.

La balance des couleurs joue un rôle dans la luminosité d’une image comme le contraste dans la saturation de l’image. L’interpénétration perceptive de ces réglages participe de la création de l’image finale.

Un créateur d’image choisit de travailler en sRGB, en ProRGB ou en CMJN comme autrefois il s’agissait de tirer sur du Cibachrome ou avec le procédé Fresson.

Benoit Marchal créateur et animateur du podcast www.declencheur.com