- Sur un air de charleston, de Jean Renoir, test de restauration et de remise à cadence d’un film muet

,  par Hervé BERNARD dit RVB

Le Département Imagerie Numérique et Multimédia de la CST vous invite
le mardi 6 avril 2010 à 20 heures

Sur un air de charleston, de Jean Renoir
(projection en 2K)

Depuis longtemps au cinéma et depuis toujours à la télévision, nous avons été habitués à regarder les films « muets » à une cadence de 24 ou 25 images par seconde alors qu’ils ont été filmés à 16 ou 18 i/s. Outre une modification de la durée, ce mode de diffusion transforme la perception du mouvement en l’accélérant, ce manque de naturel devient rédhibitoire dans le cas de films sur la danse.

Lors de la réécriture de la musique du film Sur un air de charleston, de Jean Renoir sorti en 1927, il nous a fallu retrouver la bonne cadence de l’image afin de retrouver le tempo de la musique associé au mouvement des danseurs. Pour déterminer cette cadence originelle nous avons demandé à des danseurs de refaire les pas et les sauts en dansant sur des enregistrements de charleston de l’époque. Grâce à cette observation, nous avons pu retrouver la cadence.

Les projecteurs cinéma de films argentiques ne permettant plus, à de très rares exceptions, de respecter cette cadence sans effet de scintillement, nous nous sommes tournés vers le numérique. Pour cela nous avons utilisé une technique mise au point par la société Dorémi. Une fois le film
remis à cadence, nous avons travaillé en collaboration avec les sociétés Eclair et Quantel pour restaurer les images.

INSCRIPTION SOUHAITEE
Le nombre de places étant limité et afin de mieux gérer votre venue, nous vous prions de bien vouloir réserver auprès de Hervé Bernard à l’adresse suivante : rvbbernard@free.fr

Hervé BERNARD et Denis MERCIER, membres de la CST
Luc HERIPRET, représentant du Département

INFORMATIONS PRATIQUES

Espace Pierre Cardin - 1-3, Avenue Gabriel 75008 Paris
M° Concorde (lignes 1-8-12) - M° Champs-Élysées Clémenceau (lignes 1-13)
Parking Concorde (à 50 m de l’Espace Pierre Cardin)