- Marketing et SNCF, une image de notre sociétéLa SNC, le TGV et la famille

,  par Hervé BERNARD dit RVB

La SNCF vient de mettre sur le marché ou va mettre sur le marché un nouveau produit : le TGV Family. Le but de ce nouveau produit : éviter es nuisances sonores produites par les enfants et permettre aux personnes qui souhaitent voyager dans le calme d’assouvir leur désir. Les marketeurs qui ont réponse à tout ont donc inventé un nouveau produit. En effet, elle organise des TGV dédiés au transport des enfants et de leurs familles. Plusieurs questions messieurs-dames du marketing :

- où mettons les enfants qui souhaitent rester au calme ?

- à quand les TGV dédiés aux vieux, pardons aux seniors et aux parisiens, aux campagnards, aux femmes, aux homosexuels (…), aux musulmans et aux juifs !

J’oubliais, on appelle cela des TGV family. Quel est le pays qui a la prétention de résister à la dictature de l’anglais ? TGV famille fait-il trop ringard pour les directeurs du marketing. Outre la question du respect de notre langue, ces personnes feraient bien de réfléchir au travail de sape du vivre ensemble qu’elles font. Ne vaudrait-il pas mieux apprendre le respect des autres, la vie en commun.

Légiférer à tout bout de champs n’est pas résoudre un problème contrairement à ce que l’on pense. De fait, dans ce cas, l’attitude de la SNCF est une forme de loi car si l’on veut prendre le train, on est contraint de se plier à sa politique du marketing. De plus, ce genre d’ostracisme ne donne pas envie de monter dans ces trains, car l’image, certes caricatural qui nous vient à l’esprit est celle d’un train ne contenant que des bébés et des enfants en bas âge hurlant vu ce que sous-tend ce genre de propositions commerciales. A moins que les mauvaises odeurs là aussi ne nous dérangent.